Qu'est-ce que la crypto-monnaie ?

La crypto-monnaie en détail

Une crypto-monnaie, dite aussi crypto-actif, crypto-devise, ou monnaie cryptographique, est un moyen d'échange numérique qui se sert du chiffrement pour sécuriser les processus impliqués dans la création de jetons (coins) et la conduite des transactions.

Les crypto-monnaies forment un sous-ensemble des monnaies électroniques. En tant que telles, elles n'ont pas de support physique. Elles servent dans les transactions en ligne ou avec les commerçants qui les acceptent. Les transactions de crypto-monnaie dans les boutiques réelles prennent généralement la forme de paiements mobiles à l'aide d'un porte-monnaie électronique.

Aujourd'hui, toutes les crypto-monnaies sont des monnaies alternatives, car elles s’autorégulent sans avoir recours aux gouvernements ou banques centrales.

Instruments d’émancipation, les crypto-monnaies ont mis fin aux intermédiaires bancaires et gouvernementaux. Elles ont été créées en réaction directe à la catastrophe financière des subprimes en 2008 qui a pointé le rôle des banques dans la ruine de millions de citoyens.

Porteuses d’un projet de société et des valeurs de liberté et de sécurité; les crypto-monnaies ont des avantages non-négligeables. Les transactions se réalisent d’un agent à l’autre en toute confiance et en un temps record. Ce système sans intermédiaires mais sécurisé par la blockchain, l’algorithme de vérification automatisé qui permet d’assurer la sécurité des transactions et l’absence de manipulation ou de « faux monnayage » ; limite aussi grandement les frais de transaction.

De nombreuses crypto-monnaies ont été développées depuis la création de la première véritable crypto-monnaie; le Bitcoin en 2009.

Sauf exceptions, la majorité des crypto-monnaies (comme Bitcoin,Litecoin, Peercoin, etc.) sont conçues pour que la création de nouvelles unités de monnaie soit graduelle, tout en assurant, pour la plupart d'entre elles, un plafond à la masse monétaire qui sera à terme en circulation : Le Bitcoin est limité à 21 M de jetons, ce qui en fait sa rareté mais aussi sa viabilité.

Comparées aux monnaies ordinaires maintenues par des institutions financières ou gardées en espèce, les crypto-monnaies sont gérées par un grand livre de comptes ouvert et consultable par tous (la blockchain), qui répertorie l'ensemble des transactions depuis l'origine. Une crypto-monnaie n'est donc en rien occulte dans la mesure où n'importe quelle transaction est consultable sur internet avec mention de l'adresse électronique des comptes émetteurs et receveurs ainsi que du montant de la transaction.

La construction du système par la technologie blockchain rend les transactions infalsifiables et inviolables grâce au recours intensif à la cryptographie. Notons à ce titre que la Banque de France, elle-même, a lancé depuis le premier trimestre 2018 un projet blockchain (MADRE), censé permettre de décentraliser les registres d’identifiants créanciers SEPA, signe de l’ouverture croissante des banques, forcées de reconnaitre la performance tant que l’immense sécurité de la technologie blockchain à la base de l’ensemble des crypto-monnaies.

Ouverture des états aussi puisque le Japon, mais aussi l’Estonie, le Vietnam, la Russie et dernièrement l’Allemagne ont reconnu certaines crypto-monnaies comme des moyens de paiement officiels.

L'histoire de la crypto-monnaie

En 1998, Wei Dai a publié une description de « b-money », un système électronique de trésorerie anonyme. Peu après, Nick Szabo a créé le « Bit Gold » qui demandait aux utilisateurs de participer activement à la vérification ou « preuve de travail », dont les solutions étaient chiffrées, mises ensembles et publiées.

Le Bitcoin, créé en 2009 par un développeur logiciel (ou un groupe de développeurs) sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, utilise l'algorithme SHA-256 comme système de preuve de travail. Plus tard, d'autres crypto-monnaies majeures ont été développées, comme le Litecoin (qui utilise scrypt et a des confirmations de transaction plus rapides), le Peercoin (qui utilise un système hybride), et le Namecoin (qui sert de DNS décentralisé).

L’interet médiatique des crypto-monnaie et du Bitcoin s’est accru à partir de 2012, poussant les développeurs, à lancer une seconde génération de crypto-monnaies comme Monero, Ethereum et Nxt avec de nouvelles fonctionnalités telles que des adresses de furtivité, des contrats intelligents, le recours à des chaînes de bloc latérales ou adossées à des actifs tels que de l'or.

La crypto-monnaie aujourd'hui

Aujourd'hui les représentants de plusieurs banques centrales ont déclaré que l'adoption de crypto-monnaies telles que Bitcoin posent un défi important pour la capacité des banques centrales à influencer le prix du crédit pour toute l'économie. Ils ont également estimé que la popularité croissante des crypto-monnaies commerciales risquait diminuer la confiance des consommateurs dans les monnaies classiques.

La tendance de fond semble dépasser toutes les espérances et critiques des monnaies virtuelles. Jordan Kelley, fondateur de Robocoin, a mis en place le premier distributeur automatique de bitcoin aux États-Unis le 20 février 2014. Le kiosque, installé à Austin dans le Texas, est similaire aux guichets automatiques bancaires, mais dispose de scanners pour lire les cartes d'identité afin de confirmer l'identité des utilisateurs. Ces bornes ne cessent depuis de se démocratiser ; comme en témoignent les inaugurations en Australie, au Mexique, à Helsinki, Berlin, Bratislava et Vancouver.

Enfin, en janvier 2018, la banque d’Angleterre a annoncé son ambition de créer une crypto-monnaie indexée sur la monnaie britannique. Au Canada et à Singapour, des institutions envisagent également de développer des systèmes de paiement officiels en crypto-monnaie. En 2018, les Îles Marshall deviennent le premier pays au monde à lancer une crypto-monnaie légale.

Support Center

Simple tools available to all have been put in place for the creation of your KeplerK account. If however you encounter difficulties, our technical support is available 24/7.

Call 36 20 and say "keplerk"
free service