7 August 2019 00h / Bitcoin

Quel Bitcoin achetez-vous via Keplerk ?

S’il existe un seul réseau Bitcoin originel sur lequel la cryptomonnaie Bitcoin (BTC) est échangée, il existe également de nombreuses variantes de la blockchain Bitcoin qui ont été créées à l’occasion de « Hard fork », ces hard fork interviennent lorsque les mineurs de Bitcoins ne trouvent pas de consensus concernant l’évolution de la technologie, ceux qui sont minoritaires et souhaitent quand même mettre au point des innovations et changements ont ainsi pu créer des variantes de Bitcoins, ces variantes sont notamment Bitcoin cash (BCH), Bitcoin SV (BSV), Bitcoin Gold (BTG), Bitcoin Diamond (BCD) ou encore Bitcoin Private (BTCP).

Bitcoin (BTC) : C’est le Bitcoin dont tout le monde parle, si on ne doit en acheter qu’un, c’est sans aucun doute celui-ci, il se présente comme le roi des cryptomonnaies en tant que pionnier sur le marché depuis sa création par Satoshi Nakamoto en 2009. Le Bitcoin offre un potentiel afin de devenir la monnaie digitale mondiale de demain ainsi qu’un protocole blockchain sur lequel s’appuient déjà des équipes de Microsoft. C’est ce Bitcoin que l’on peut acheter chez son buraliste en passant par Keplerk.

Bitcoin Cash (BCH) : Cette variante de Bitcoin est la 5e capitalisation du marché. Sa principale caractéristique est de disposer d’une taille de blocs plus grande pour permettre un plus grand nombre de transactions par seconde.

Bitcoin SV (BSV) : Cette version du Bitcoin est le projet d’un homme : Craig Wright, qui se présente depuis des années comme étant le véritable créateur du Bitcoin. SV signifie ainsi en anglais « Satoshi vision ». Cependant, BSV semble avoir perdu de sa légitimité depuis que Craig Wright a échoué à prouver qu’il était Satoshi Nakamoto. BSV est actuellement la 9e capitalisation du marché.

Bitcoin Gold (BTG) : Ce Hard fork du Bitcoin a eu lieu afin de changer le protocole de preuve de travail. Sur le réseau Bitcoin de base, le protocole demande une puissance de calcul très importante pour réaliser l’activité de minage. C’est notamment ce qui explique pourquoi des sociétés de minage de Bitcoin se sont créées, elles utilisent des processeurs de types ASIC. Or ceci implique une centralisation des nœuds du réseau. En changeant le protocole Bitcoin gold souhaite donc apporter plus de décentralisation sur son réseau en rendant possible le minage avec la puissance de calcul d’un simple ordinateur par exemple.

Bitcoin Private (BTCP) : Ici il ne s’agit pas d’un simple Hard Fork, en effet c’est à la fois un fork en provenance du réseau Bitcoin mais c’est aussi une fusion avec le protocole de Zclassic qui émettait sa propre cryptomonnaie auparavant. Bitcoin Private comme son nom l’indique a le même objectif que Bitcoin mais souhaite développer un niveau d’anonymat plus important que le réseau Bitcoin.

Comme vous pouvez le constater, les réseaux parallèles à Bitcoin (BTC) sont nombreux, on en dénombre presque une cinquantaine en tout ! Nous vous avons présenté les principaux dans cet article. Ces variantes présentent toutes des caractéristiques différentes comme des changements dans le protocole de validation des blocs et un plus grand anonymat. Cependant leurs capitalisations sont plus faibles et ces variantes de Bitcoins sont souvent des moyens pour les développeurs d’amasser des sommes d’argent considérables en surfant sur la notoriété du Bitcoin (BTC).

Teidy Gao
Custom Service Manager

• Publié

Voir plus d'articles de cet auteur